Vous réalisez une opération patrimoniale, qui vous permet de bénéficier d’un avantage fiscal conséquent, alors gare à vous !

La Loi de finances pour 2019 a étendu la notion d’abus de droit.

La procédure d’abus de droit est « l’arme de destruction massive » du Fisc.

Elle permet de redresser des montages réalisés à des fins purement fiscales.

Les mots sont importants en la matière : il s’agissait jusqu’a lors de retoquer des schémas organisés à des fins « exclusivement » fiscales.

Le terme « purement » a été remplacé par « principalement », ce qui élargit potentiellement considérablement le périmètre d’action du Fisc

D’autant plus que la frontière entre « optimisation fiscale » et « infraction fiscale » est parfois floue.

L’abus de droit reste lourdement sanctionné : majorations de 80% de l’impôt dû.

Seul rayon de soleil possible : une question prioritaire de constitutionnalité pourrait être soulevée et le Conseil constitutionnel annuler cette disposition.

CatégorieGestion, Impôts

© 2017 Julien FRAYSSE | Expert-Comptable qui accompagne la performance de votre cabinet

Suivez-moi sur :       

Inscription à la Newsletter

www.fraysse-julien.com

Julien Fraysse accompagne la performance de votre cabinet en vous proposant des conseils et informations spécifiques au secteur dentaire toutes les semaines.