Afin d’encourager les employeurs à mettre en place des systèmes d’épargne salariale (PEE, PERCO, intéressement, participation), le gouvernement exonère de forfait social (20% tout de même) l’intéressement, la participation et les abondements.

La CSG et la CRDS continueront à toucher les dispositifs d’épargne salariale mais la facture sera tout de même bien allégée avec la suppression du forfait social pour les sommes versées à compter du 1er janvier 2019.

Le principal inconvénient des dispositifs d’intéressement et de participation est qu’ils sont collectifs et récurrents. Avec le temps, ils sont perçus par les salariés comme habituel et normal.

Le « coup de pouce individuel » à une personne donnée en raison de son efficacité ne bénéficie toujours pas, à tort, d’exonération…un jour peut être !

CatégorieGestion, Patrimoine

© 2017 Julien FRAYSSE | Expert-Comptable qui accompagne la performance de votre cabinet

Suivez-moi sur :       

Inscription à la Newsletter

www.fraysse-julien.com

Julien Fraysse accompagne la performance de votre cabinet en vous proposant des conseils et informations spécifiques au secteur dentaire toutes les semaines.