• Comment organiser le temps de travail de l’équipe dentaire?

    La gestion des temps morts constitue dans bien des cabinets, un véritable casse-tête. Entre les congés et les absences liées aux formations, le praticien peut être amené à s’absenter entre 7 et 10 semaines par an…alors que la secrétaire et l’assistante n’ont droit qu’à 5 semaines de congés payés annuels. En outre, le chirurgien-dentiste doit…

  • Pourquoi créer une société SPFPL?

    La société SPFPL est un outil juridique extrêmement récent qui permet la détention de parts de sociétés filiales. Elle présente par ailleurs un intérêt à la fois fiscal et social dans le cadre d’opérations de LBO.

  • Quel est l’intérêt d’exercer son activité en SELARL?

    La SELARL est avant tout un outil de gestion qui permet au praticien de mieux gérer sa trésorerie, décider de sa fiscalité et de ses cotisations sociales et développer un cabinet de groupe dans un cadre fiscal et juridique privilégié.

  • Vous exercez en SELARL, connaissez-vous la technique du LBO?

    Un peu de sémantique tout d’abord ! L’acronyme LBO signifie « Leverage Buy Out » : il désigne un montage juridique et financier de rachat d’entreprise par effet de levier financier, fiscal et social. Les premiers LBO sont apparus en France dans les années 1970. De nombreuses sociétés qui nous entourent ont été reprises via…

  • Réalisez votre propre SWOT Analysis

    Pour bien se connaître, il est nécessaire de mettre en place une SWOT analysis. Mais que se cache-t-il derrière cet acronyme anglo-saxon ? Cette méthode permet une analyse critique de sa situation. La SWOT est un préalable essentiel à l’élaboration d’une stratégie : elle permet de mettre en adéquation l’environnement interne de son entreprise avec…

  • Faites évoluer la gestion de votre cabinet

    Tous les outils existent aujourd’hui pour gérer de façon efficace votre cabinet. C’est le rôle de Julien Fraysse, expert-comptable spécialiste du secteur dentaire, de vous accompagner dans cette approche : gestion prévisionnelle, management du personnel, choix des investissements, meilleure maîtrise de la fiscalité et des cotisations sociales… Autant de thématiques essentielles à aborder dans des…

  • Quel régime fiscal choisir ? IS ou BNC

    Quel régime fiscal choisir ? Impôt sociétés ou BNC ? Julien Fraysse, Expert-Comptable spécialiste du Secteur Dentaire, vous apporte son éclairage afin de vous aider à résoudre ce choix cornélien ! En quelques minutes, Julien compare les avantages et inconvénients de chacun des deux régimes. L’auteur, fortement impliqué sur notre secteur, se tient à votre…

  • L’acquisition du local médical

    Qu’elles sont les différentes options fiscales possibles ? – Imposition de votre SCI à l’impôt sur les sociétés ou aux revenus fonciers? – Faut-il opter pour la TVA? Ces choix qui peuvent être lourds de conséquences, doivent être mûrement réfléchis en amont via des prévisionnels financiers et simulations fiscales.

  • 10 facteurs clés du succès d’une gestion réussie

    Allez à l’essentiel ! Dans cette vidéo je mets en exergue 10 facteurs clés de succès d’une gestion réussie de votre cabinet dentaire. J’explicite de façon synthétique les points clés, qui sont à la base d’une gestion rationnelle et optimisée de votre cabinet.

  • L’acquisition du local médical: problématiques fiscales

    Qu’elles sont les différentes options fiscales possibles ? – Imposition de votre SCI à l’impôt sur les sociétés ou aux revenus fonciers? – Faut-il opter pour la TVA?

  • Les clés de la reprise du cabinet dentaire

    Quelles sont les étapes de la reprise d’un Cabinet Dentaire ? Quelles démarches mener ? Quelles erreurs éviter ? Dans cette vidéo, je décrypte les principales problématiques inhérentes à la reprise du Cabinet Dentaire. Pour chacune des phases, vous disposerez d’une analyse claire et opérationnelle de ce processus de reprise.

  • Champions d’Europe !

    La France a perdu la finale de l’EURO de football 2016 contre le Portugal, mais qu’elle se rassure, elle conserve tristement la première place du podium en matière de taxation des entreprises !
    En matière d’impôt sur les sociétés (IS) le taux applicable de droit commun est de 33,33 % en France contre 22 % au Royaume Uni, 12,5 % en Irlande, 27,50 % en Italie, 30 % en Allemagne et en Espagne, 25 % en Autriche, 22 % au Danemark, 23 % au Portugal et 25 % au Pays Bas. Pour sa part, le Royaume Uni a déjà gravé dans le marbre la baisse de son taux de droit commun d’IS à 17 % en 2020 ! La concurrence entre les territoires va être rude. Sans parler du fait qu’en matière d’impôt, il y a certes le taux mais également la base d’assujettissement qu’il faut prendre en considération.

  • SELARL or not SELARL ?

    La SELARL fait couler beaucoup d’encre. De nombreux praticiens font preuve d’hésitation et ne sont pas convaincus ou totalement convaincus de l’intérêt d’un passage en SELARL. Les praticiens exerçant en SELARL sont très largement minoritaires. Cela vaudrait-il dire pour autant que cette forme de société ne présente guère d’intérêts ? Lorsque des praticiens exercent en groupe, ils ont globalement le choix entre la SCM, la SCP et la SEL.

  • Comment optimiser votre fiscalité immobilière ?

    Imaginez un seul instant, un système qui permette d’allier les avantages du régime des revenus fonciers et de l’impôt sur les sociétés, de limiter sa fiscalité à court, moyen et long terme. Non, vous ne rêvez pas ! Le démembrement des parts de votre SCI, habilement réalisé, peut en effet vous conduire à optimiser votre fiscalité personnelle tout en finançant votre immobilier professionnel. Cet article ne prétend pas décrire de façon exhaustive les mécanismes complexes d’une telle opération mais à en rappeler les fondements.

  • Risque TVA : la «facette» cachée de l’esthétique

    L’objet de cet article ne fait bien sûr pas référence à l’esthétique comme discipline philosophique (je vous renvoie à vos cours de terminale), mais aux techniques permettant d’avoir de « belles dents », comme l’affirme avec force le patient consommateur. Dans une société où l’apparence joue un rôle essentiel, symbole de la réussite sociale et du bien-être affiché, l’esthétique demeure donc une piste de diversification à fort potentiel pour les praticiens du monde dentaire. Les formations dédiées fleurissent, des académies, comme au temps des philosophes grecs, ont vu le jour et les fournisseurs de matériel spécialisé ne manquent pas d’innover en la matière notamment pendant l’ADF. Mais suivre la mode aveuglément peut comporter des risques sur le plan fiscal, notamment en période de forte pénurie !

  • A vos marques

    Dans un monde où la concurrence est de plus en plus exacerbée, la marque demeure un outil de différenciation essentiel dans l’esprit du « patient consommateur de soins. »
    Elle se définit le plus souvent comme un signe ou un symbole, qui identifie un objet ou un service et permet de se différencier de ses compétiteurs.
    Véritable « vendeur silencieux », selon l’expression du sociologue américain Vance Packard, la marque est en dentisterie le garant d’un niveau de qualité et d’un mode de soins. Elle constitue la signature de votre cabinet, son signe distinctif destiné à en assurer son unicité au regard des autres.

  • LA SPFPL : la société holding des chirurgiens-dentistes

    Son nom est encore peu répandu mais la société de participations financières de professions libérales (SPFPL) ne manquera pas de séduire certains d’entre vous.
    La SPFPL est avant tout une société holding c’est à dire une entité ayant vocation à détenir une ou plusieurs autres sociétés.

  • Quel régime fiscal pour votre SCI professionnelle ?

    Cette forme de société semble fleurir à tous les coins de rue tant ses attraits sont nombreux : liberté du régime fiscal (revenu foncier ou impôt société), déduction du loyer du BNC entraînant une économie d’impôt et de cotisations sociales, déduction de l’assiette de l’impôt société dans les sociétés à l’IS, séparation entre le patrimoine privé et le patrimoine professionnel (« il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier »), transmission à un confrère ou aux enfants facilitée…

  • Bien réussir son installation

    Vous êtes jeune diplômé et après quelques années de collaboration, vous envisagez votre installation.
    Celle-ci peut revêtir deux formes : soit par la création ex nihilo de votre cabinet soit via la reprise d’une structure existante.
    Ces deux démarches présentent de nombreux points communs et se caractérisent par 6 grandes phases.

  • Second semestre, ayez les bons réflexes

    La situation comptable intermédiaire du 30 juin doit constituer un nouveau départ. Elle est l’occasion de tirer les enseignements du passé (analyse des écarts, comparatif budget/réalisé) et de préparer l’atterrissage des résultats au 31 décembre, afin d’optimiser au mieux sa fiscalité et ses cotisations sociales.

Page 1 of 21 2