François Hollande rêvait d’aligner la fiscalité des dividendes sur celle du travail, en imposant le dividende dans la tranche marginale de l’impôt sur le revenu (30%, 41%, 45%)

Le projet de taxation forfaitaire de 30% devrait mettre un terme à cette idéologie.

En effet, avec des prélèvements sociaux à 17.20%, en lieu et place de 15.50%, le taux d’impôt sur le revenu serait de 12.80%.

Quid de l’abattement de 40% ? Sera-t-il maintenu ou ramené à un niveau inférieur ?

Ce prélèvement forfaitaire sera-t-il optionnel ?

Une chose est quasi sûre : le retour à une taxation forfaitaire constitue une revanche pour les contribuables taxés à l’impôt sur les sociétés et les stratégies fiscales devront à nouveau être redéfinies.

Alors wait and see !

CatégorieImpôts, Revue de presse

© 2017 Julien FRAYSSE | Expert comptable spécialisé dans le secteur dentaire

Suivez-moi sur :       

Inscription à la Newsletter

www.fraysse-julien.com

Julien Fraysse accompagne la performance de votre cabinet en vous proposant des conseils et informations spécifiques au secteur dentaire toutes les semaines.