Vous avez un projet immobilier : dans 99% des cas, l’option de la SCI vous sera présentée.

En pratique, la SCI demeure une possibilité mais il existe d’autres alternatives : la société par actions simplifiées, la société à responsabilité limitée par exemple.

Comme bien souvent en France, le droit fiscal a une influence forte sur le choix de la forme juridique des entités choisies.

Ainsi, avant de foncer tête baissée sur la forme société civile immobilière, il faut prendre en considération les critères suivants :
– Est-ce un investissement immobilier professionnel ou privé ?
– Qui sont les associés concernés ? famille ou tiers ?
– Quel est le degré de risque du projet ?
– Quel est l’objectif recherché ?
– Comment organiser la transmission de ce bien immobilier ?
– Qui seront mes locataires : location à soi même, à des tiers ?
– Vais-je louer nu ou meublé ?
– Quelle est ma tranche marginale d’imposition ?

Une fois avoir répondu à ces questions, vous pourrez alors choisir de façon pertinente la forme juridique la plus appropriée pour porter votre investissement.

CatégorieRevue de presse

© 2017 Julien FRAYSSE | Expert-Comptable qui accompagne la performance de votre cabinet

Suivez-moi sur :       

Inscription à la Newsletter

www.fraysse-julien.com

Julien Fraysse accompagne la performance de votre cabinet en vous proposant des conseils et informations spécifiques au secteur dentaire toutes les semaines.