Jusqu’à maintenant, vous aviez le choix de payer votre impôt sur le revenu soit de façon mensualisée (sur 10 mois de janvier à octobre), soit par tiers (les fameux tiers provisionnels en février, mai et septembre).

En 2019, vous allez payer vos acomptes d’impôt soit mensuellement soit trimestriellement (sur option) sur la base de vos revenus 2017 pour la période de janvier à aout 2019.

Les acomptes de septembre 2019 à août 2020 seront quant à eux calculés par rapport à vos revenus 2018 que vous aurez déclaré au mois de mai/juin 2019.

Les BNC, les rémunérations de gérance, les revenus fonciers, les revenus perçus par les LMNP sont soumis au régime de l’acompte.

Un des derniers ajustements de la réforme du prélèvement à la source, prévoit le versement d’un acompte de 60% de vos avantages fiscaux dès janvier 2019, avec une régularisation pendant l’été. Ces avantages fiscaux concernent : les frais de garde d’enfant, l’emploi à domicile, l’investissement locatif (Pinel,…), les dons.

Par contre, les autres crédits d’impôt (FCPI, FIP, Sofica par exemple) ne seront pas pris en compte dans le calcul de votre impôt, vous devrez donc avancer de l’argent à l’Etat.

CatégorieImpôts

© 2017 Julien FRAYSSE | Expert-Comptable qui accompagne la performance de votre cabinet

Suivez-moi sur :       

Inscription à la Newsletter

www.fraysse-julien.com

Julien Fraysse accompagne la performance de votre cabinet en vous proposant des conseils et informations spécifiques au secteur dentaire toutes les semaines.